Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 09:09



Jeanne  d' Arc   délocalise  son  troupeau,  modernisé  pour  mieux  entendre  les  voix,  à  Hong  Kong .

" Impossible de lutter contre la concurrence , Sarkö  tond  tous  les  moutons de  l' hexagone  et   je  ne  peux  plus  continuer ici  "  a-t-elle  déclaré.                                                         




  Tous ces moutons sont fabriqués à partir de téléphones  et  de  cordons  téléphoniques  ,  même  les  pieds. Alors ,  mécréant ,   tu  y  crois  maintenant  au  recyclage  ?  

 Sarkö , Lamy, Strauss-Kahn, Trichet , tous  français  responsables  mais  la  coupable  c 'est la crise. Bêêê  voyons !                         


Partager cet article

Repost 0
Published by Assrenseignements-genereux - dans humour
commenter cet article

commentaires

Les RG 13/12/2008 08:31

Nous  avons  reçu  ces  2  messages  par  mail ( car  il  y  avait  des  rajouts  persos, à  effacer)  et  avions  signé  par  erreur  "Anne"  à  la  place  de  Jo. 

Jo 13/12/2008 08:26



Merci  Anne !  je  dois  dire  que  le  flic  qui  me  convoque  à  la  réputation  d' être  correct. Il  veut  peut-être  simplement  recevoir  une  plainte  contre  un  voisin (interné  depuis)  qui  avait  ouvert  le  gaz  dans  l' entrée  de  l' immeuble,  jeté  mon  chat  du  2eme  étage  etc. Les  flics  avaient  reçu  sa  plainte ... contre  MOI  ( qq1  avait  écrit  sale  con  sur  sa  porte ) et  refusé  la  mienne. Les  voisins  m' ont  soutenue. Les  commentaires  de  "Marc  de  café"  sur  des  forums  les  amènent  peut-être  à  se  pencher  sur  leurs  bavures ? je  crois  qu' ils  se  sont  fait  souffler  dans  les  bronches 

Anne 13/12/2008 08:24




J'ai réussi à lire où tu es convoquée demain rue Rangueil.Je  me  souviens  d 'un  nîmois, Jean-Pierre. Les flics ont été appelés quand il ne répondait pas au téléphone, ni au  copain qui frappait à sa porte  et  s 'inquietait  parce qu'il le savait  chez lui. Les flics et aussi les pompiers, en tout cas les flics lui auraient répondu qu'il est bien libre de ne pas répondre.Effectivement, il était libre. Quand, au bout de 3 semaines, ils se sont déplacés, c'est parce que les voisins se sont plaints de l'odeur sortant de chez lui.  Libre  de  crever ( il était très malade ). Les flicailles , probablement ceux qui "t'aiment tant" ont laissé Jean-Pierre libre de ne pas répondre. Ils n'ont pas voulu le déranger, LUI. Toi, tu   es  gênante , lui, il ne les   gênait  pas. Tu  es  victime  d 'une  bavure  longue  durée,  lui  d' une  bavure  courte  mais  fatale.  Peut-être  serait-il  encore  vivant si  les  flics  n' étaient  pas  trop  occupés  à  faire  chier  des  gens  comme  toi. Et  les  pompiers  à  éteindre  les  multiples  incendies (j' ai  lu  ton  livre :  7  ou  8  !) qui  ont  bizarrement  ravagé  tes  appartements.Les flics de Nîmes ne doivent pas avoir besoin d'une grande taille en tour de képi ! sauf s'ils sont hydrocéphales...............
Courage pour demain. Je viens seulement de lire ta convocation. J'ai étudié le plan de Nîmes et apparemment, Jean Pierre  n' était    pas très loin de ce bureau de police où on a très envie de t'admirer..............Des empaffés................


Anne 12/12/2008 09:05

J' accours  à  ton  appel, Marc  de  café ,  avec  un  petit  cadeau trouvé  sur  ce  forum  où,  comme  tu  le  dis  justement "les  crocodiles  ont  une  grande  gueule  et  de  courtes  pattes :De  Renaud « J’me souviens surtout d’ces moutons,Effrayés par la Liberté,S’en allant voter par millionsPour l’ordre et la sécurité. »Bon  courage,  Jo  !  tu  n'es  pas  seule. 

Les RG 21/11/2008 17:11

Tiens, nous rev'là  pour raconter un souvenir : on était allés au Sénat semer du maïs bio sur la pelouse, et discuter avec les sénateurs. Scandalisés de les voir roupiller ou s 'échanger leurs dernières photos, en pleine séance de "travail". Ce gros con de Fabius , saisissant notre micro, avait tenté de faire un discours, mais nos potes apiculteurs  l' avaient enfumé , c 'était tordant. Puis on est allés protéger les jeunes qui se faisaient tabasser sévère par d 'autres jeunes dans une grosse manif étudiante, et on est  revenus alerter les flics, parqués devant le Sénat . Tout ce qu' ils avaient trouvé à nous répondre : " attention de ne pas marcher dans des crottes de chien ". Quel humour !

Présentation

  • : assrenseignements-genereux.over-blog.com
  • assrenseignements-genereux.over-blog.com
  • : Infos variées de libertaires sur écologie, actions citoyennes, politique, mais aussi ésotérisme.
  • Contact

Recherche

Archives