Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 07:28

 

 

On reçoit cette info. Il est vrai qu'une cuillerée à café d'huile couvre la surface d'un petit étang !

 

 Comment jeter de l'huile après les fritures et économiser l'eau..
 

Savez-vous comment vous débarrasser de l'huile de friture après utilisation?
Savez-vous où jeter l’huile de friture ou tout autre aliment frit à l'huile?
   

Même si nous ne faisons pas souvent de friture, nous avons l’habitude de jeter l’huile utilisée soit dans les égouts par l'évier de la cuisine, soit par les toilettes.

 

Vrai....?
 Erreur fréquente !
 

La meilleure façon est de pratiquer ainsi :
 

- Attendez, oui attendez, même si ça demande du temps, attendez que l'huile soit complètement froide.
- Verser le reste de l’huile dans une bouteille plastique
(genre bouteille d'eau minérale).
- Fermer la bouteille et la mettre dans la poubelle domestique.
   

Un  litre  d’huile  déversé  dans  l’évier  souille  un  million  de  litres  d'eau  !
   

Soit la quantité d’eau suffisante à un être humain pendant...14 ans !
   

Rejetée dans le réseau des eaux usées, l’huile usagée colmate les filtres dans les stations de traitement de l'eau et perturbe les systèmes d'épuration biologiques.
 

Préservons des millions de litres d’eau.

Une autre recette pour ceux qui ont un jardin : mélanger la vieille huile au compost, elle nourrira les micro-organismes utiles.


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Ass.renseignements-genereux - dans à exploiter !
commenter cet article

commentaires

plume de cib 10/08/2011 11:42



alors là merci beaucoup ASSRG ! très très précieuse information à faire circuler un maximum ! je n'utilise pas beaucoup d'huile de friture non plus, mais la prochaine fois que j'en ai, je la
donne au compost !



Ass.renseignements-genereux 11/08/2011 23:13



L'ennuyeux, c'est que les amateurs de frites et autres dégueulasseries bien grasses ne se préoccupent pas des méfaits de leur malbouffe. S'en foutent pas mal de balancer aux poissons des huiles,
des pesticides , des colorants, et autres saloperies.


QUE LE CANCER LES EMPORTE ! ET VITE ! 



Jean-Luc LUMEN 09/08/2011 21:44



Bonjour, bonjour,


Question pollution…elle est "inexistante" sauf en déversant des quantités très importantes au même endroit.


 ...Le passage ci-dessus de mon commentaire…répond à votre observation ci-dessous


 


Une observation: même sans être vraiment polluante (si elle est bio ! ce qui n'est pas souvent le cas), cette huile déversée par de très nombreux consommateurs nous parait constituer une gêne
possible…non…non…pas que possible, je dirais même mortel…selon la quantitée… pour la flore et la faune aquatique puisqu'elle forme une pellicule en surface des
eaux.


 **************************************************


Toutes huiles végétale ou synthétique se dégradent naturellement.


Les huiles végétales très "rapidement" grâce aux petites bébêtes appelées bactéries, comme celles par exemple des fosses sceptiques


Maintenant reprenons le cas des marées noires en cas de non intervention de l'homme.


La marée noire (huiles) mettra "siècles"…Si elle se répand sur un rivage de "sable" où la mer et très calme


Cette même marée disparaîtra en quelques heures/jours si elle est battue, rebattue contre les rochers.


Les bébêtes feront un travail de titans…sauf si le pétrole se retrouve protégées en dessous des galets, pierres, sable…etc.   


 



Ass.renseignements-genereux 10/08/2011 06:25



Merci pour tous ces éclaircissements, Jean-Luc. On peut aussi rajouter qu'il y a souvent amalgame entre pollution et nuisances: le mot pollution est mis a toutes les sauces.


Notons aussi que bien des huiles alimentaires sont actuellement transgéniques, et que les bactéries sont surtout dangereuses par les toxines qu'elles libèrent. Il est donc déconseillé de
consommer des aliments manquant de fraicheur, bourrés de toxines qui, même si elles ne sont pas très pathogènes, ne sont pas le top pour notre organisme. On pense ici aux produits des
grandes surfaces  bradés à leur date limite de consommation, et qui, souvent, "reniflent" !



Jean-Luc LUMEN 06/08/2011 01:00



Bonjour cher lecteurs et bonjour à l'équipe


 Attention vous faite un amalgame entre huile végétale ou animale et huile synthétique provenant de la distillation du pétrole ou du charbon…


Si mes souvenirs sont bons


-1- huile alimentaire végétale, provenant du broyage de noix, de graines de tournesol, d'olives…etc.


-2- huile alimentaire organique (animale)


-2- huile cosmétique qui peut être d'origine végétale, organique ou chimique.


-3- huile de pharmacopée, végétale organique et synthétique, exemple la vaseline qui existe aussi en graisse qui provient de la distillation du pétrole.


 -4- huile lubrifiante synthétique (pour moteurs, boîtes de vitesse, boîtes de transfert, roulements…etc.


-5- huile hydraulique synthétique (distillation du pétrole)


 -6- paraffine…(distillation du pétrole) la paraffine est aussi présente dans le diesel et le fioul, en moindre quantité dans le diesel et fioul d'hiver
(pour qu'il ne gèle ou ne forme des particules puis une pellicule blanchâtres qui bouchera de suite les filtres ( les vieux routiers connaissent très bien le phénomène)


 Attention… en hiver à ne pas vider dans votre voiture votre jerricane remplie en été… de diesel.


 L'huile ou les graisses synthétique,… sont très polluantes, c'est elles qu'il ne faut en aucun cas verser dans l'évier ni déverser dans la nature,
d'ailleurs c'est interdit à juste titre


Il y a assez de centres de récupérations (déchetteries) de ses huiles et des huiles usagées (de vidanges)


**************************************************************


L'huile de friture dans l'évier, pourra vous occasionner pas mal de frais, car cette huile se transformera en pâte blanche qui bouchonnera sur plusieurs mètres…
plus ou moins vite selon le diamètre est la pente de vos conduites d'évacuations….                                
                                                 Question
pollution…elle est "inexistante" sauf en déversant des quantités très importantes au même endroit.


- Si vous êtes raccordez à une fosse sceptique toutes eaux cela risque de vous coûter chère si les petites "bestioles" ont une indigestion car là vous devrez la vidanger ou la faire vidanger en
faisant venir un camion citerne aspirant ou si vous avez de la chance d'avoir dans le voisinage un agriculteur équipé…


 -Si vous êtes raccordez au tout à l'égout, il n'y a que deux solutions. Ou çà passe est la pâte blanche sera récupérée à la station* d'épuration et finira dans un composte ou épandu dans les champs. Mais si elle bouche l'évacuation…faudra déboucher consciencieusement et là
cela risque de coûter bonbon…


- Si vous êtes en appartement est si vous bouchez les conduites de telle façon que cela ressorte chez vos voisins…j'espère que vous bien assuré…ou dois je vous faire un dessin ?


 


 Pour les huiles/graisses de fritures, avant de les mettre dans la "poubelle" renseignez vous s'il n'y a pas un point de récupération ou une personne qui "récolte" ses huiles pour les
préparer pour les moteurs diesel


 * si elle fonctionne.


Jean-Luc LUMEN



Ass.renseignements-genereux 06/08/2011 06:53



Bonjour Jean-Luc, et merci pour toutes ces précisions. On hésite toujours à publier des infos d'auteurs inconnus et reçues par mails. Trop souvent imprécises, sujettes à cautions, voire
"hoaxs". 


Une observation: même sans être vraiment polluante (si elle est bio ! ce qui n'est pas souvent le cas), cette huile déversée par de très nombreux consommateurs nous parait constituer une gêne
possible pour la flore et la faune aquatique puisqu'elle forme une pellicule en surface des eaux.



Présentation

  • : assrenseignements-genereux.over-blog.com
  • assrenseignements-genereux.over-blog.com
  • : Infos variées de libertaires sur écologie, actions citoyennes, politique, mais aussi ésotérisme.
  • Contact

Recherche

Archives