Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 06:23
Nous  les  RG  en  voulons  autant  à  ceux  qui  ont  voté  Sarközy  qu' à  ceux  qui  ont  voté  GAUCHE  CAVIAR , à  ceux  qui  ont  brisé  l' unité  des  anti-libéraux :  Besancenot,  Buffet ,  deux  chefs  de  partis  qui  préfèrent  leur  petite  épicerie  à  une  alliance  de  nous  tous  ,  autour  d 'une  femme  ou  d 'un  homme  rassembleur,  comme  José  Bové  par  exemple . Fin  politique, syndicaliste  expérimenté, reçu  par  des  chefs  d ' Etat  dans  le  monde  entier  et  engagé  dans  des  combats  essentiels, il  était  à  nos  yeux  l' homme  de  la  situation.

Vous  avez  préféré  un  déséquilibré  mental  ou  la  pensée  tunique  de  la  ridicule  Marie-Ségolène  Royal  et  on  voit  le  résultat  !  

Nous  recevons  ce  mail  de  Marc  Jutier :

Sélection d’articles, de vidéos et de sites dissidents à la pensée unique

 

Lettre à parution irrégulière – Le 1er octobre 2008

A faire circuler sans modération !

 

“Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Albert Einstein

 

Cher-e internaute, cher-e camarade, cher-e ami-e,

 

Ce courriel envoyé à 4000 personnes environ, vous propose une sélection d’articles, de vidéos et de sites comme quoi certains résistent encore et toujours à la dictature de la marchandise et de la pensée unique.

 

Editorial

 

  J'ai choisi de participer à la refondation de la gauche dans ce pays en participant à la création du «  Nouveau Parti Anticapitaliste  » initié par la LCR. Cela débouchera, je le souhaite, sur un parti pluraliste qui portera un programme d'urgence sociale, écologique et démocratique, un parti résolument à gauche et indépendant du PS. Nous avons la chance de créer un nouveau parti. Quel aventure exaltante ! Depuis de nombreuses années, je suis convaincu que la seule chose intéressante à faire politiquement parlant, c’est  de rassembler toutes les forces militantes à gauche du PS. Depuis la fin de l’union soviétique, il y a presque 20 ans, les médias capitalistes et ses nouveaux chiens de gardes intellectuels, ont presque réussi à mettre dans la tête des prolétaires que la lutte des classes avait disparue et qu’il fallait de grès ou de force se plier à l’économie, au capitalisme ! Ils n’ont pas tout à fait réussi leur lavage de cerveau. La preuve, certain, et ils sont de plus en plus nombreux, ont décidé de créer un NPA. Non ce n’est pas la fin de l’histoire, non le capitalisme n’est pas un état de nature !

 

Une des conditions pour organiser un tel mouvement populaire d’ici à 2012 est de se débarrasser de cette vision hypocrite et défaitiste qui consiste à tenir un discours plus ou moins révolutionnaire et à ensuite courir après le PS pour obtenir un strapontin. Nous n’accepterons de négocier avec le PS que si nous sommes en position de force. Une autre condition, c’est que le PCF et les Verts acceptent de se dissoudre dans ce mouvement populaire et citoyen. Poursuivre dans la voie des concurrences et de l’éparpillement, amènerait à se résigner à l’inexistence politique. Le PS veut une large coalition du bleu-rose au rose-rouge-vert. Avec pour centre de gravité une des équipes présidentielles (Delanoë, Royal, DSK, Aubry ?) et évidemment un programme qui n’aura de socialiste que le titre sur la page couverture. Pour nous, évidemment, il en est hors de question. Il s’agit bien de scinder la gauche en 2 blocs. Il y en a assez de cette hégémonie du PS. Il y en a assez de ces politiques qui tiennent un discours plus ou moins gauchisant et qui ensuite court derrière le PS pour obtenir un strapontin (Vert ; PCF). Bref, la gauche-social-libéral-écolo-édulcoré, ça suffit ! C’est justement ce que nous ne voulons pas ! D’ailleurs, si la direction du PCF comme celle des Verts n’acceptent pas de se dissoudre, on pourra très légitimement se demander si leurs dirigeants, ne font pas passer leurs petits intérêts personnels avant le bien commun, l’intérêt général. En fait, tous ceux qui n’ont pas renoncé à construire un projet alternatif au capitalisme devraient s’orienter vers une unification de toutes les forces de résistance civique, syndicale, politique, citoyenne, associative, évidemment écologiste et radicalement socialiste, en un réseau résolu et organisé. Il faut rassembler toutes les énergies antilibérales à gauche, afin qu’elles finissent par devenir une authentique force politique.

 

Objectifs et stratégie

 

Evidemment, pour obtenir un vrai rapport de force avec le PS, il faut qu’il n’y ait qu’un seul grand parti à gauche du PS. Pour cela il faut éliminer tous les partis à gauche du PS et inviter leurs militants à nous rejoindre. Plus particulièrement, éliminer le parti « les Verts » et le PCF. En tant que parti les Verts n’ont plus leur place sur l’échiquier politique. En effet, tous les partis font maintenant de l’environnementalisme, soit la version édulcorée de l’écologie politique des origines. Je veux parler de l’écologie de René Dumont, le père de l’écologie politique dans ce pays, qui était d’ailleurs fondamentalement socialiste. Le capitalisme et les grands médias ont réussi à récupérer le vocable d’écologie après avoir récupéré celui de développement durable (grâce à M. Hulot !). Tous les partis font de l’écologisme ! Nous sommes les seuls à remettre en question l’économie de marché et sa logique de croissance. Invitons les militants Verts à nous rejoindre, les citoyens qui lisent la décroissance et l’écologiste, les citoyens qui ont soutenus José Bové aux dernières élections présidentielles. Contrairement à la ligue officielle du PC qui est juste un peu plus réformiste que celle du PS, nous sommes pour une alternative au capitalisme. En clair, le PC comme les verts, n’ont plus de légitimité politique. Bien entendu, pour conforter ce rapport de force, il faut affaiblir le PS, contribuer à sa division et à son éclatement en invitant les militants de base à nous rejoindre, ce qu’ils font déjà. Le PS n’est plus socialiste depuis tellement longtemps !

 

Un candidat issu d’une primaire pour la présidentielle. Un des axes importants de ce futur parti, c’est de faire savoir, assez vite, que nous allons organiser une primaire en vue des élections présidentielles de 2012. Sans quoi, toute crédibilité, toute prétention à devenir un grand parti qui voudrait rassembler toutes les forces anti-capitalistes, serait très sérieusement mise en doute par la presse et l’ensemble des citoyens. En clair, la presse dirait et elle n’aurait pas tord, que la LCR n’a fait qu’un toilettage marketing pour essayer d’élargir la base électorale de M. Besancenot. Dès maintenant invitons les Bové, Salesse, Mélenchon, les communistes, les Verts, les alter-mondialistes et autres à participer à cette future primaire. Donnons l’occasion a des inconnus du grand public de s’exprimer et de débattre. Il nous faudra des règles pour cette primaire, en effet, à cause du catastrophique processus du double consensus adopté par les collectifs unitaires en 2006, nous pouvons déjà établir que cette primaire se ferra sur la base d’un vote des militants. D’autre part, je suggère tout simplement de copier les règles du jeu de l’élection officielle. C’est à dire un scrutin à deux tours avec la nécessité, pour pourvoir se présenter, d’obtenir le parrainage d’une centaine de militants d’au moins 10 départements (par exemple !). La primaire pour la présidentielle de 2012 doit être organisée relativement tôt en 2011. Plus la désignation du candidat se fera tôt, plus le candidat aura le temps de faire une pré-campagne suffisamment longue pour se faire connaître dans toute la France. Si nous disposons de CCA constitués ; seuls leurs membres dûment enregistrés – avant le 31 décembre 2010 par exemple – pourront  voter lors de cette primaire. Et je ne vois pas comment on pourrait procéder autrement si on veut un candidat légitime et incontestable. Le processus de double consensus qui avait été adopté en 2006 pour désigner un candidat a été, il faut bien le dire, une véritable farce !

 

Un candidat et un seul à la gauche du PS dans chaque circonscription de ce pays. La  raison d’être d’un parti politique, c’est de participer à toutes les élections et en particulier aux élections qui devrait déterminer la politique de la nation : les élections législatives. Et le but d’un parti politique, c’est de gouverner ! Oui n’ayons pas peur du mot, gouverner ! Et pour cela, la seule stratégie possible et souhaitable pour nous, c’est de gouverner au sein d’une coalition avec un PS plus faible que nous. N’ayons pas de complexe face au géant moribond qu’est devenu le PS. Faisons une rapide projection. Pour gouverner, il faut 289 députés, soyons large disons 300 et optimiste disons 140 pour le PS et apparentés et 160 pour nous. Voilà quel doit être notre objectif : au moins 160 députés élus en 2012. Je pourrais vous donner de multiples raisons pour vous convaincre que c’est possible. Mais pour y arriver réellement, il n’y a pas 50 solutions, il faut commencer à y croire dès maintenant !

 

Programme et projet de société

 

La seule voie possible c’est d’inventer, de redécouvrir un vrai socialisme. Nous, ce que nous voulons c'est nous débarrasser d'une idéologie qui a fait ses preuves en termes de nocivité pour l'être humain et la planète. En fait, le clivage politique est toujours le même depuis deux siècles. Depuis la Révolution, il y a ceux qui croient en la vertu de l'économie et ceux qui croient qu'un autre monde est souhaitable et de plus en plus indispensable. La plate-forme programmatique commune se doit d’être un projet de société véritablement alternatif au capitalisme, à l’économie de marché. Notre projet est vraiment socialiste et véritablement écologiste. Le programme véritablement socialiste que nous devons construire ensemble, doit s’enrichir de réflexions sur les dégâts de la civilisation industrielle, sur l’absurdité d’une vision du monde purement matérialiste. Une vision de l’homme plus globale doit être envisagée. Et on ne peut pas lutter efficacement contre le capitalisme si l’on n’informe pas nos concitoyens sur la mystification monétaire, l’immense escroquerie de la finance internationale. La base même de ce projet doit donc inclure une réappropriation du contrôle de la monnaie et une éducation du peuple à propos de l’outil de mobilisation de l’énergie humaine. Car sans capacité de battre monnaie et sans une compréhension fondamentale de l’outil monétaire par le peuple, le pouvoir politique n’est que la marionnette de la finance internationale. Ce premier point implique une abrogation du traité de Maastricht, un retour de la Banque de France et du franc ainsi qu’une nationalisation des banques. Un programme avec plus de démocratie pour s’opposer à l’idée que les gens qui remettent en question le capitalisme sont pour la dictature du prolétariat. Au contraire, la dictature existe aujourd’hui et c’est une « douce » dictature financière et médiatique. D’autres mesures à mettre en place telles que le revenu citoyen d’existence, la nationalisation de toutes les entreprises cotées en Bourse, la dissolution de la Bourse des valeurs mobilières ainsi que toutes autres mesures qui s’imposent par le bon sens pour le bien commun aux niveaux écologique, sanitaire, agricole, éducatif, administratif, judiciaire…

 

Fonctionnement et autonomie des départements

 

Je crois que la seule option susceptible de redonner du pluralisme et de l’unité aux « collectifs locaux du non de gauche du référendum du 29 mai 2005 » , que j’appellerais plus volontiers « Comité Citoyen Autonome (CCA) », c’est de garantir leur autonomie locale avec un cadre national d’échange très souple et non une structure pyramidale avec un secrétariat national puissant qui deviendra demain une direction politique. Ce nouveau parti doit se former par la base et non pas par des clans au niveau nationaux. Les clans nationaux doivent s’effacer au profit des militants de bases. Donc, sur les bases des collectifs unitaires pour un rassemblement antilibéral de gauche, il s’agit de construire des entités indépendantes et souveraines, des comités citoyens autonomes (CCA). Ces CCA ou MPSD (Mouvements Populaires et socialistes Départementaux) devraient correspondre au territoire du département et auraient toute latitude pour désigner leurs candidats aux élections cantonales, législatives et sénatoriales, mais aussi toutes indépendances pour la rédaction de ses communiqués et programmes électoraux. Ainsi les militants communistes, écologistes ou autres n’auront pas l’impression d’être récupéré ou manipulé par une direction nationale et n’auront aucune crainte à rejoindre ce nouveau parti populaire. En clair, l’accusation de grande récupération par l’ancienne direction de la LCR n’aurait aucun fondement. Ces CCA permettraient aux citoyens de débattre véritablement de politique et c’est la meilleure façon de leur donner l’envie de se réapproprier la gestion de la cité.

 

Le nom du Parti

 

Des mots qu’il faudrait éviter. Communisme : trop chargé d’histoire et de mauvais souvenirs pour la majorité des citoyens. Révolutionnaire : synonyme de violence, de bouleversements subits, d’inconnus. Anti–capitalisme : rien de constructif. Gauche : trop vague. Parti : mot trop vieux, s’oppose à l’unité, l’union, crée des partisans donc des oppositions des confrontations.

 

Des mots qui semblent plus appropriés. Socialiste : d’abord parce que ce mot n’appartient pas qu’au PS et ensuite parce que, contrairement à eux nous sommes socialistes ! N’hésitons pas à nous approprier ce mot historique et si porteur d’espoir. Ecologie : en tant qu’opposition au mot économie, comme le mot socialisme s’oppose au mot capitalisme. Mouvement : ça bouge, ça évolue. Union, Rassemblement : souvent considéré à tord comme des mots de droite. C’est des mots universel ! Populaire : quoi de plus populaire que notre futur parti. On peut penser aussi au mot liberté (et non pas libéralisme !).

 

Pour conclure

 

Toutes les civilisations ont cru en l’éternité de leur existence. Toutes ont disparu. Le système marchand, à l’image de ses prédécesseurs, croit lui aussi en la « rationalité » de son fonctionnement et en l’éternité de sa domination. Lui aussi disparaîtra pourtant dans les affres de ses contradictions poussées à leur paroxysme. L’espoir d’un monde nouveau, respectueux de l’Homme et de son environnement, est qualifié d’utopique. A toutes les époques, les précurseurs d’un monde nouveau ont été persécutés. Aujourd’hui celle-ci, quand elle ne prend pas la forme de la violence et de l’élimination physique, ce qu’elle est dans de nombreux pays, s’exprime par la réduction au silence et au mépris, au nom d’une pseudo rationalité de lois économiques qui régissent le règne de la marchandise et d’une conception étriquée des Droits de l’Homme. Elle est en fait l’expression de la volonté de la domination, quasiment sans partage, des profiteurs, directs et indirects, du Capital. Le discours de l’Alternative est, aujourd’hui, en grande partie inaudible face à la puissance idéologique et médiatique des appareils de propagande du système marchand, et face aux difficultés de repenser cette alternative après les désastreuses expériences du « socialisme réel » et les politiques collaborationnismes des « Gauche ». Pourtant, au risque de disparaître en tant qu’espèce, l’Homme, principal prédateur et destructeur de la planète, et ce à toutes les époques de son histoire se doit, dans les plus brefs délais, d’adapter sa forme de vie sociale aux exigences, non seulement des valeurs morales qu’il déclare universelles, mais aussi aux exigences du respect d’un équilibre avec la nature qu’il a cru dominer mais qui pourrait s’avérer être son propre fossoyeur.

 

Si nous acceptons de nous écouter les uns et les autres, sans toujours penser être les seuls, dans chacun de nos clans idéologiques, à détenir la  vérité, sans toujours manipuler nos camarades des autres clans, alors un beau projet, un nouveau paradigme, une grande idée, une vision pour le futur de la France et du genre humain est possible.

 

Bien à vous.

 

Marc Jutier - www.jutier.net

 

Livres

 

NOUVELLE CIVILISATION 2012 + un Guide internet non marchand

Aux éditions Pascal. 448 pages - 10€. En librairies depuis le 2 octobre 2008.

Une civilisation s’éteint… Civilisation du gâchis et de la rareté, de la croissance, de la
précarité, de l’esclavage du salariat, de l’argent crédit, des catastrophes écologiques…

Une autre s’éveille… Civilisation du partage, de l’abondance, d’un environnement sain, avec
des comités citoyens, une monnaie au service des citoyens, une santé autrement…

 

Aujourd’hui l’efficacité des moyens de production s’est multipliée de façon considérable.
Et pourtant nous allons vers une grave crise économique ; Comment est-ce possible ? Y a-t-il
une perspective d’espoir politique d’un autre monde possible ?
Face à la mondialisation libérale, la lecture de ce livre de culture générale qui aborde la
philosophie, l’économie, la politique, l’histoire de la monnaie, l’écologie, la santé, donne une
alternative à la pensée unique.

La table des matières, l’introduction et les 380 liens URL du livre

Une présentation vidéo de 3 minutes par M. Jutier

 

Ouvrage collectif auquel ont participé : Pierre Andrillon, Monique Beljanski, Philippe Derudder,

Bernard Herzog, André Jacques Holbecq, Jean Paul Lambert, Sylvie Simon.

Coordination de Marc Jutier, avec des textes d’Emmanuel Broto, Daniel Estulin,
Raoul Marc Jennar, Bernard Maris, Patrick Mignard, Henry Skolimowski, Robert A.F Thurman.

 

Vers un Tchernobyl français ?

De Cédric Gouverneur. Un responsable d’EDF brise la loi du silence.

 

Actions

 

Collectif des déboulonneurs - la pub ça suffit !

 

Articles

 

La méthode Sarkozy - Stratégie de la manipulation - Mange ta soupe (et tais toi....). 1 La stratégie de la diversion. 2  Créer des problèmes, puis offrir des solutions. 3  La stratégie du dégradé: Réforme des retraites. 4  La stratégie du différé: Paquet fiscal. 5  S'adresser au public comme à des enfants en bas-age : Toutes les interventions de Lefebvre, le clip pouvoir d'achat. 6  Faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion: La loi de rétention, la banderolle du PSG, les faits divers mis en scène. 7  Maintenir le public dans l'ignorance et la bêtise : La réforme de l'éducation, le paquet télécom et la volonté de contrôler l'internet. 8  Encourager le public à se complaire dans la médiocrité. 9  Remplacer la révolte par la culpabilité : Le RSA, les lois sur le logement social, la réforme de la sécurité sociale, la France qui se lève tot. 10  Connaître les individus mieux qu'ils ne se connaissent eux-mêmes : Les sondages, le fichier edvige.

DSK nomme un sarkoziste chef économiste du FMI

Pour la Chine, l’effondrement de Wall Street est dû à la surémission de monnaie de la Fed

EPR finlandais : c’est le contribuable français qui va payer !

11 SEPTEMBRE 2001 : Comment et pourquoi?

Qu'elle est donc cette arme meurtrière secrète utilisée en Iraq?

Le plan de sauvetage proposé par le gouvernement américain est-il équitable ? L’analyse de l’économiste de Princeton Paul Krugman.

Les Russes ne croient plus la version bushienne du 11 septembre

Plan de Sauvetage de Wall Street : Un complot pour un coup d’état néo-fasciste légal ?

AUX U.S.A., ON TE SAISIT TON DROIT DE VOTE EN MÊME TEMPS QUE TA MAISON

Rachat d'AIG : une étape de plus vers le krach financier ?

Perspective d'espoir politique d'un autre monde possible ! Nous vivons aujourd’hui dans un pays où il n’y a pas eu de guerre depuis des dizaines d’années. L’efficacité des  moyens de production s’est multipliée de façon considérable. Il y a une accumulation de travail humain fantastique dans les usines, les bâtiments, les inventions de toutes sortes et nous allons vivre une grave crise économique. Comment est-ce possible ?…

Briser l'engrenage des crises

Abeilles : où sont-elles passées ? « Si l’abeille disparaît de la planète, l’homme n’aura plus que 4 années à vivre » A. Einstein

La disparition des pollinisateurs menace la planète et... les consommateurs

 

Vidéos

 

Nouveaux précaires affamés, L'appel et la pioche, NPA. 2'38". Action "nouveaux précaires affamés" a l'initiative de l'appel et la pioche. Les militants de l'appel et la pioche ont appelé a piocher dans les rayons du carrefour de Montreuil le 6/9/2008.

Money as Debt 1/3 - Partie 2/3 - Partie 3/3  47’ Le film de Paul Grignon sur l'escroquerie bancaire (sous-titré en français).

Vidéo Les origines du Sida. Un documentaire exceptionnel. Une campagne de vaccination dans les dernières années avant l'indépendance du Congo a-t-elle contribué à faire passer le SIDA du singe à l'homme ? La polémique fait rage !

La terrible conspiration sur le Cannabis Sativa !!!  16’37’’. Voici comment une plante aux propriétés multiples et variées, cultivées pendant des siècles a été diabolisée, puis finalement interdite, afin de s'en débarrasser, pour produire et consommer des produits issus du complexe pétrolier. Sachez qu'en cultivant et utilisant cette plante de nos jours (comme à l'époque), cela permettrait de créer un grand nombre d'emplois, de sociétés, sans compter l'impact écologique. Cette plante ne sert pas qu'à fumer, bien loin de là ...

Petit traité sur le libéralisme 1 5’32’’ partie 3  4’08’’

UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE (1sur7) 9’56’’

Plus Jamais Ça, Ni ici ni ailleurs - Croix de Pierre se bat contre le terrorisme industriel

Unbelievable Success - Têtes à claques TV

 

Sites et documents

 

votre-sante.com

La blogosphère du NPA

Forum anticapitaliste

mondialisation.ca

planetenonviolence.org

sortirdunucleaire.org

betapolitique.fr

gaucherepublicaine.org

Mouvement Politique d’éducation Populaire

alterinfo.net Agence de presse associative

bakchich.info - Infos, enquêtes et mauvais esprit

Conseil national de la Résistance

la-gauche-cactus.fr

Observatoire du Nouvel Ordre Mondial

 

"Les banques, je les ferme. Les banquiers, je les enferme" - Vincent Auriol (alors secrétaire d'état de Léon Blum en 1936)

Articles, vidéos et sites dissidents à la pensée du tout marché

Lettre à parution irrégulière

Si vous appréciez cette sélection d’infos, cliquez sur : mailto:mjutier@orange.fr?subject=Merci .

Et vous pouvez aussi rajouter un petit mot, ça fait toujours plaisir !

Pour vous abonner, cliquez sur : mailto:mjutier@orange.fr?subject=Abonnement .

Pour être supprimé de mon carnet d’adresses, cliquez sur : mailto:mjutier@orange.fr?subject=Non_merci .

Partager cet article

Repost 0
Published by Assrenseignements-genereux - dans Informations - blog etc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : assrenseignements-genereux.over-blog.com
  • assrenseignements-genereux.over-blog.com
  • : Infos variées de libertaires sur écologie, actions citoyennes, politique, mais aussi ésotérisme.
  • Contact

Recherche

Archives